GROUPE DE RECHERCHE ETHNOMEDECINE DE L’INSTITUT D’ETHNOLOGIE de l’Université de Strasbourg.
Institut d’Ethnologie de l’Université de Strasbourg.

Responsables du Groupe de recherche :

  • Dr Christian Busser, pharmacien, ethnologue, département d’ethnologie,
  • Pr José Maria Tavares de Andrade, anthropologue – IRIST.

Collaborations :

  • UMR SAGE Centre de Recherches en Sciences Sociales,
  • IRIST Institut de Recherches interdisciplinaires sur les Sciences et la Technologie,
  • CEERE Centre Européen d’Enseignement et de Recherche en Éthique.

Toutes les conférences ont lieu :

  • à l’institut d’Ethnologie 22 rue Descartes à Strasbourg (Esplanade),
  • l’accès se trouve à l’arrière du bâtiment « Le Patio » (entrée principale), Bâtiment V,
  • salle précisée lors de l’invitation par mail (voir plan plus bas),
  • de 9h30 à 12 h soit 2h30 ou parfois en soirée,
  • possibilité de repas en commun dans le voisinage pour prolonger la discussion.

Programme :

  1. Je 4 décembre 2014 de 18 h à 19h55 : Médecine, mythologie et religiosité au Brésil, Pr Tavares de Andrade, J-M Anthropologue, chercheur de l’IRIST, Séminaire d’Ethnomédecine au Patio, bâtiment 5, 3e étage, salle 5320.
  2. Sa 17 janvier 2015 de 9h30 à 12h : Le chant thérapeutique chez les montagnards du Nord de l’Albanie qui semblent avoir inspiré les Anciens Grecs tels Orphée? par Martine Wolff, anthropologue et musicothérapeute (matinée poursuivie en 2015 par une journée sur le Chant thérapeutique). salle précisée lors de l’invitation par mail.
  3. Sa 31 janvier 2015 de 9h30 à 12h : Chamanisme et médecine à travers 4 traditions du Québec, de Sibérie, d’Amazonie et du Gabon » avec Jean Patrick Costa, Ethnologue et pharmacien, fondateur de l’Association Arutam et le réalisateur David Paquin qui présentera un petit film sur ce sujet. salle précisée lors de l’invitation par mail.
  4. Sa 14 mars 2014 de 9h30 à 12h : « Usage de la musique dans les traditions thérapeutiques en Afrique de l’ouest » par Yao Alain, chercheur en Pharmacologie de substances Naturelles, Université de Strasbourg salle précisée lors de l’invitation par mail.

Le programme sera visible sur le site ci-dessous (Institut d’ethnologie) à partir de mi-novembre 2014 :

http://sspsd.u-strasbg.fr/Seminaire-d-ethnomedecine

Bien cordialement, Christian Busser.

Le fil directeur de cette année :L’ethnomédecine, carrefour interdisciplinaire.

Tout le cycle est gratuit et tous les intervenants sont bénévoles et passionnés, pas de panier.

Nous souhaitons énoncer ici le caractère interdisciplinaire de la méthodologie ethnobotanique qui est autant anthropologique que botaniqueBarrera, in Memorias del Simposio de Etnobotanica, INOH, Mexico, 1982, p. 6
C’est l’opportunité de la renaissance d’un processus de fusion du savoir populaire et du savoir technique.Abreu Matos in A Fitoterapia no SUS e o Programa de Pesquisas de Plantas Medicinais, Ministère de la Santé, Brasilia, 2006, p.7

Après toutes ces années en visitant la richesse de l’Ethnomédecine aux quatre coins de la Terre-patrie notre Séminaire a privilégié des données et des pratiques traditionnelles de santé, ainsi que des expériences de terrain. Le thème «L’ethnomédecine, carrefour interdisciplinaire» pour l’année 2014-2015 nous aidera à reconnaitre la complexité de ce domaine. Le but est de favoriser l’explicitation des multiples dimensions du savoir et du savoir-faire traditionnel. Dans la diversité des contextes historiques, et dans les défis de vie / mort, des différentes disciplines académiques apportent leurs lectures spécialisées en ouvrant chacune sa fenêtre.

Dans le livre Plantes médicinales et complexité, L’Harmattan, 2013, nous avons initié ce regard de l’Ethnomédecine comme un carrefour entre : gratuité (recherche pure) et pragmatisme (recherche appliquée) ; « sciences dures » et « sciences molles » ; entre Médecine Traditionnelle et Médecine Officielle ; remèdes et médicaments ; savoir populaire au savoir scientifique ; entre « les simples » et le complexe ; … Combien alors de disciplines ont déjà une fenêtre ouverte sur le continent de l’Ethnomédecine ? Comment alors articuler ce qui a été jusqu’alors séparé et divisé ?

Pr José Maria Tavares de Andrade

Voici le plan de l’Institut d’ethnologie, 22 rue Descartes à Strasbourg (Esplanade) ; l’accès se trouve à l’arrière du bâtiment « Le Patio » (entrée principale) : on y accède à pied à partir de la rue de Rome ( bâtiment en face de l’Agence Immobilière le Colisée rue de Rome) en se dirigeant vers l’extrémité de la rue Monge.

Historique du groupe de recherche ethnomédecine : Créé en 1998 dans le cadre du Centre de Recherches Interdisciplinaires en Anthropologie (CRIA) au sein de l’institut d’ethnologie par G. Mazars.